Grand-Foire

La porte d’entrée de Throal

Grand-foire est une immense ville-labyrinthe de 50 000 habitants qui s’étend aux portes du royaume de Throal. Elle se trouve au pied des trois grandes arches qui mènent directement dans le royaume des nains, et s’est développée à partir du bazar que les nains installèrent, il y a des années, à l’entrée de Throal.
Au fil des ans, des marchands, des négociants et des visiteurs se sont rassemblés ici et la foire est devenue la destination favorite de tous ceux qui veulent bénéficier de la politique commerciale de Throal sans prêter allégeance aux nains. Des huttes et d’autres structures permanentes ont finis par remplacer le marché ouvert et les tentes, et elles ont à leur tour été remplacées par des bâtiments plus confortables. À ce jour, il semble que rien ne puisse stopper le développement de Grand-foire et, pendant la saison des ventes, la population de la ville, déjà importante, double de taille.
Plus on se rapproche de Grand-foire, plus sa nature et ses origines deviennent évidentes. Partout, il suffit de lever les yeux pour voir les montagnes drapées de brume bleue s’élancer vers les nuages, avec leurs pics si imposants qu’ils semblent emplir tout le champ de vision. Les montagnes colossales semblent s’incliner au-dessus de Grand-foire comme si leurs immenses pentes risquaient à tout instant de s’effondrer sur la ville branlante.
Au pied des montagnes, les trois immenses arches qui donnent accès au royaume des nains capturent les rayons du soleil et brillent d’une lueur dorée. Ces arches semblent veiller sur Grand-foire dont les habitations dévalent des montagnes, comme des contreforts anguleux. La route Royale, large et lisse, qui coupe Grand-foire en deux, conduit les visiteurs aux portes de Throal. Le roi Varulus III ordonna que cette route soit toujours impeccablement entretenue, et son héritier continue de faire appliquer ce décret. Traverser Grand-foire permet d’avoir un aperçu fascinant des innombrables races et cultures de Barsaive. Les rues sont pleines de marchands, de mendiants et de charlatans. Toutes sortes de marchandises sont proposées et des crieurs publics recrutent des mercenaires pour garder des navires marchands dans toute la province. Grand-foire est une vision véritablement époustouflante, mais ce chaos multicolore n’est rien comparé à la majesté des montagnes de Throal.

Grand-Foire

Les ombres de Barsaive Marchetti_Simon Marchetti_Simon